La censure militaire

Suite à la déclaration de guerre du 2 août 1914, la correspondance privée cesse d'être inviolable. La sécurité du pays en dépend.

En fait, le but principal de la censure militaire n'est pas vraiment de dépister les espions qui utilisent en général d'autres moyens de communication plus rapides (durant la guerre, le retard du courrier était systématique). Elle sert surtout à éviter que les doutes des soldats n'atteignent la population civile et inversement. L'armée peut ainsi connaître le moral et les besoins de ses hommes.

La censure française

La censure américaine

Les oblitérations

Menu principal