Le système postal

En août 1914, toute la correspondance à destination des mobilisés devait être acheminée vers le dépôt de leur corps d'armée. En effet, le public ignorait si leur correspondant était à l'intérieur ou aux Armées.

Le courrier était donc trié une première fois. Le courrier destiné à l'Armée prenait le chemin de la gare de rassemblement qui recevait toute la correspondance d'un même corps. Puis il était envoyé directement vers un bureau frontière ou le bureau central militaire.

Le bureau central militaire faisait le tri des plis reçus des gares de rassemblement et les acheminait vers les bureaux frontières. Ces derniers se trouvaient à l'interface entre l'administration postale civile et militaire.

Un nouveau tri était alors effectué selon l'ordre du jour des batailles et le courrier était enfin acheminé vers les bureaux de payeurs qui devinrent les secteurs postaux le 15 décembre 1914.

Après l'armistice, l'Armée Française du Rhin fut créée pour veiller à l'application du traité de Versailles du 28 juin 1919. Cette armée occupa la Ruhr et la Rhénanie. Des secteurs postaux spécifiques servirent durant cette période.

Les oblitérations

Menu principal